Le phénomène des filtres Instagram

Depuis l’été 2019, les particuliers et les entreprises peuvent se lancer dans la création d’effets pour la caméra d’Instagram et de Facebook. Cette ouverture au public a permis à de nombreux créatifs de s’exprimer.

Source : SparkAr

Parmi les effets les plus célèbres, on peut citer les déformations amusantes du visage, les masques de beauté (avec des taches de rousseur, des papillons, etc.), les filtres de couleurs, la caméra “vintage” et les jeux. Mais ceux qui ont vraiment décollé au début 2020 sont les “Which are you?” qui révèlent le personnage de Disney que vous êtes, comment sera votre année 2020, a quel Pokémon vous correspondez et bien d’autres.

De nombreuses possibilités de création

Créer des masques, des filtres de couleurs, animer des objets 2D/3D, ajouter des objets 3Ds dans l’environnement, séparer ou isoler le sujet du fond, ajouter du son ou de la musique, les possibilités sont nombreuses.

Vous pouvez, par exemple, créer un jeu de piste avec des objets 3Ds dans l’environnement en activant l’effet dans un périmètre défini.

La vraie puissance de Spark AR c’est votre créativité !

Certaines personnes créent même des jeux et des court-métrages où vous êtes l’acteur principal. C’est le cas par exemple du célèbre Flappy Birds recréé dans le réseau social par dvoshansky ou du filtre “AAAHHHHHHH!!!” de davidoreilly.

Flying Face de dvoshansky | AAAHHHHHHH!!! de davidoreilly | Which Disney ? de arnopartissimo

Une nouvelle stratégie marketing digital

Les particuliers ne sont pas les seuls à pouvoir accéder à Spark AR, les entreprises peuvent également créer leurs propres filtres. Certains professionnels s’y sont d’ailleurs déjà mis. J’ai pu l’observer dans de nombreux secteurs, notamment pour une entreprise de maquillage, la sortie d’un album de musique, la fidélisation d’une série TV et encore pleins auxquels je ne pense pas pour l’instant

— Mais quels seraient les avantages de faire des effets ?

Il y en a beaucoup. Mais c’est principalement un bon moyen pour les artistes et les entreprises de se démarquer, fidéliser, d’amuser leur communauté. Ils offrent également une énorme visibilité. Le filtre “Which Disney ?” a permis à son créateur de passer de 6’500 à 600’000 abonnés en 7 jours.

Avec une bonne idée, vous pouvez faire décoller votre business ou image personnelle.

Imaginez pouvoir afficher le plan d’un événement sur son ticket, dévoiler un nouveau produit très attendu en scannant un motif ou offrir la possibilité aux clients d’un opticien de tester les montures. Les possibilités sont illimitées.

Stormland de Oculus | metro.milan.map de gianpaolorosa

L’ application

C’est dans Spark AR Studio que toute la création se passe. Disponible sur Mac OS, Windows et développé par Facebook, l’application permet à n’importe qui, avec de la persévérance et une aisance en informatique, de créer des filtres simples ou complexes.

Lors de l’ouverture de l’application vous pouvez créer un projet vide ou choisir un modèle qui permet, en 5 minutes, de commencer un effet à partir d’un masque, d’un filtre de couleurs, des lunettes et plus (voir capture plus haut).

Cette interface et cette personne que vous voyez vont vous accompagner durant tout le temps de création de votre filtre.

J’ai, dans cette image, créé un nouveau projet sur la base du modèle “Face Decoration”. Pour changer les lunettes bleues, il suffit d’ajouter un “Asset”. Le logiciel dispose d’une grande bibliothèque d’objets 3Ds libres d’utilisation, il n’y a donc pas besoin de les modéliser. Une fois l’objet ajouté, glissez-le dans le “dragHere” et voilà, l’effet est terminé.

Il ne reste plus qu’à le tester sur un téléphone en l’envoyant d’un simple clic dans Instagram ou Facebook. Il est également possible de passer par une application (Spark AR Player) qui a l’avantage de sauvegarder les filtres par date et version.

Pour comprendre l’interface en détails, voici un lien vers la documentation officielle : Navigating the Spark AR Studio Interface

Comment apprendre facilement ?

Le site web et l’application proposent une grande quantité de tutoriels vidéos et écrits. C’est un des meilleurs moyens pour débuter.

Il y a, par exemple, un guide pas à pas pour faire un suivi du visage et dessiner une moustache : Tutorial: Creating a Face Tracking Effect — Spark AR Studio

Une autre solution pour apprendre facilement est de passer par YouTube. Si vous écrivez “Spark AR” ou “filtre Instagram” dans la barre de recherche, vous trouverez des tutoriels. La plupart sont très bien, mais restent classiques. Si vous voulez poussez au maximum les performances du programme, il vous faudra pratiquer et tester.

Capture d’écran du système de logique d’un filtre très élaboré. AAAHHHHHHH!!! de davidoreilly

Pas de panique ! Cette image illustre à quel point le logiciel est performant. Comme vous l’avez vu plus haut, votre premier filtre ne vous demandera pas autant de travail.

Le tableau de bord

L’interface d’accueil de Spark AR Hub

C’est dans Spark AR Hub que vous allez pouvoir publier vos nouveaux effets fraîchement créés.

Le plus intéressant dans cette plateforme, c’est qu’elle permet d’analyser les impressions (nombre total de fois que le filtre s’est affiché sur un écran), les captures, et les partages. Vous avez la possibilité de voir vos performances globalement, par effet, et pendant la période de votre choix (1, 7, 28 jours, depuis toujours). Elle contient tout le nécessaire pour gérer ses filtres et voir s’ils sont réellement utilisés.

L’interface des performances d’un filtre en particulier

Avant de publier

Si vous souhaitez publier un filtre dès maintenant, il vous faudra connaître encore quelques notions avant de vous lancer dans sa création.

Pour commencer, sachez que vous ne pouvez pas pour l’heure ajouter le même effet sur Instagram & Facebook. Il vous faudra choisir entre un des deux. Si vous décidez de le publier sur Instagram, votre compte devra être lié à une page ou un profil Facebook.

Ensuite, certaines fonctionnalités sont disponibles uniquement sur Facebook et inversement. Il faut bien penser quelle sera la destination de votre projet.

Finalement, vous devrez aussi réunir quelques fichiers et informations :

Toutes ces informations peuvent être modifiées après la soumission du filtre, sous réserve d’un nouvel examen. En effet, une fois votre projet envoyé, il vous faudra attendre une durée déterminée qui peut varier selon les périodes (weekends, jours fériés) avant que celui-ci ne soit disponible.

La vérification permet aux examinateurs de s’assurer que votre effet respecte les règles. Ils l’accepteront ou non, accompagné d’un commentaire en cas de refus.

La communauté

Avant de terminer cet article, je tenais à vous présenter une autre partie importante de Spark AR : sa communauté. Elle est réunie dans un groupe Facebook public (en anglais) et a été créée pour partager ses connaissances, apprendre, et trouver de l’inspiration.

L’équipe de Spark AR aime faire participer leur communauté. Ils sont à l’écoute et si vous proposez des améliorations, il y a de fortes chances qu’elles se retrouvent dans une future mise à jour.

De plus, ils organisent souvent des concours avec une chance d’être mentionné sur leur compte Instagram. Par exemple, au moment de la publication de cet article, ils ont lancé un concours du meilleur filtre pour les cérémonies de certificats de fin d’études.

Ils sont présents sur les réseaux sociaux et publient les nouveautés des mises à jour sur leur compte Youtube officiel.

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article. N’oubliez pas que vous trouvez toutes les infos détaillées sur Spark AR ou sur le web.

Merci à ma soeur pour la relecture <3

Lire ensuite

Le futur des interfaces minimalistes sur smartphone

22/05/2023

Éviter l'obsolescence logicielle de son smartphone

17/07/2023

Lien copié